Archive pour la catégorie 'Non classé'

40 ans plus tard …

« Un million de femmes se font avorter chaque année en France. Elles le font dans des conditions dangereuses en raison de la clandestinité à laquelle elles sont condamnées, alors que cette opération, pratiquée sous contrôle médical, est des plus simples. On fait le silence sur ces millions de femmes. Je déclare que je suis l’une d’elles. Je déclare avoir avorté. De même que nous réclamons le libre accès aux moyens anticonceptionnels, nous réclamons l’avortement libre. »
Simone de Beauvoir, Manifeste des 343 [salopes], 1971

 

Cela fait 40 ans que l’Interruption Volontaire de Grossesse est autorisée en France. Figure majeure du droit des femmes à disposer de leur corps, il se trouvent encore pourtant très contesté, ce droit, de tous côtés.
Les femmes ont gagné en droits, et la société a gagné en qualité (des enfants voulus, donc plus choyés normalement), et pourtant certains trouvent encore que ce n’est pas normal, que c’est immoral, voire amoral.

Je suis jeune; mais je suis fière d’être une femme qui peut travailler sans l’accord de son mari, qui peut disposer d’un compte en banque sans l’accord de son mari (ou de son père; d’ailleurs le mien est mort), qui peut étudier longtemps, qui peut choisir d’avoir des enfants ou pas, de les garder ou pas, de vivre une vie professionnelle épanouie si je le désire, de voter, de me promener seule dans la rue la tête haute. Toutes ces choses ont découlé de personnes fortes, qui ont su imposer leurs idées. Simone de Beauvoir, comme Simone Weil, en font partie.

Moi je leur dis merci. Et sans être une militante féministe, je sais que nous avons encore du chemin à faire vers l’égalité, surtout quand on voit que ceux parmi nos élus qui s’opposent à l’IVG sont de vieux ronchons, réacs et empâtés…

Joyeux anniversaire IVG !

~ Piou

(autre anniversaire: la 29ème campagne des Restos du Coeur a commencé cette semaine, pour lutter contre l’exclusion et la pauvreté en hiver ; un anniversaire que j’aurais préféré ne pas avoir à souhaiter…)

(( Non je n’ai pas eu à faire le choix de l’avortement, je ne l’envisage pas particulièrement; je suis simplement contente d’avoir le choix, que cela puisse ête une possibilité)).

Publié dans:Non classé |on 27 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

De Madrid à Liège, me rejoi... |
lunafriday |
journal d'une folle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anti-femmes enceintes! La v...
| En quête d'Ailleurs
| UNE HISTOIRE