Archive pour la catégorie 'Loisirs'

Parlons bien, parlons Musique

Hey hey ,

 

Voici, il me semble, mon tout premier article de musique. Je vais vous parler d’un groupe que j’écoute pas mal en ce moment, le groupe français Shaka Ponk.

Car oui, contre toute attente, c’est bel et bien un groupe français, même s’ils ne chantent pas dans cette langue là… Et oui c’est bien de la musique, hihihi ! Même si je suis plutôt chanteurs à textes, j’aime bien le côté électro-pop de ce groupe, même si leur troisième album (le dernier sorti actuellement) est un peu trop soft à mon goût… L’ajout d’une chanteuse est un plus non négligeable, mais sinon, je trouve que ça manque terriblement de l’originalité des premiers albums (et il faut le dire, c’est du texte fluide et compréhensible, loin de mes chansons préférées de leur groupe). Ils ont fait trois albums donc, Loco Con da Frenchy Talkin’ (2006 puis réédité en 2009, Bad Porn Movie Trax (2009) et ensuite The Geeks and the Jerkin’ Socks (2012), sachant que malgré son nom provocateur, c’est le deuxième que je préfère !

Ma chanson préférée: How we do (Kill the Star)
Mes chansons les plus écoutées : Hombre que soy  et  Sex Ball

La chanson que j’aime le moins : French Touch Puta Madre
La chanson que j’aurais préféré ne jamais entendre : Te Gusta Me

Mon chéri quant à lui semble adorer I’m Picky, Just a Nerd, French Touch Puta Madre

Et vous, qu’aimez-vous ? :)

~~ Piou

Publié dans:Loisirs, Musique |on 31 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Voyajé voyajé !

Hey tous !

 

Non je ne vous ai pas oubliés aujourd’hui ! Mais ma journée a été tellement remplie que j’ai l’impression d ‘en avoir vécu trois !

Ce matin, j’ai passé un entretien, en vue d’un poste de vacataire secrétariat pou un  lycée (le même que l’an dernier). Je croise les doigts, parce que tout a l’air de s’être bien passé, et que vraiment, ça me ferait beaucoup de bien ! (du genre,  deux mois et demi à 1000 euros, quand on a que 300 euros de bourse pour vivre le reste du temps … !!).

 

Et puis l’après-midi avec Ourson on est allés à EGAST, un salon de gastronomie et d’équipement de cuisine, alimentation et des tas de trucs, qui brillaient, qui me paraissaient presque magiques aussi (mais le mieux, c’étaient les décorations en sucre en forme d’animaux MMMH) et qui m’ont mis plein de pitites nétwales dans les yeux !

 

Et l’après-midi on a été au cinéma voir deux films !
Les Infidèles qui ne m’a pas vraiment plu dans l’ensemble, même si certaines scènes étaient cocasses et la fin drôle dans son sur-jeu. Jean Dujardin est un acteur assez intéressant mais j’ai été choquée de voir que le film n’avait qu’un simple « Avertissement » alors qu’on les voit s’enfiler des nanas nues, boire, se battre… Enfin zut quoi, y avait des enfants accompagnés de leurs parents dans la salle, et ils ont vu ça!
Et ensuite 30° Couleur, un film métropolitano-martiniquais, que j’ai beaucoup apprécié. Même si les Martiniquais sont moins bien que les Guadeloupéens (joke!) mais des images de carnaval, d’apéro, de veillée, de kimboiseur, de rhum, de déboulé, de vaval, de vidé, de décolaj à 10h le matin …
Oh nostalgie ! Mon île m’a tellement manquée en sortant … Et tant de choses étaient représentées dans ce film pour m’y faire penser! Les pseudo-intellectuels, les békés, les insultes courantes, les routes mal entretenues, la flore … Flûte, la Guadeloupe me manque. Maman aussi … Raymond aussi … Way bondié Sénieuw Jézi Mari Josef é tou lè sain !

Mais Ourson est un amour, il cuisine ce soir !
LA VIE EST PLUS BELLE CHAQUE JOUR QUI PASSE ! :)

~Piou

Publié dans:Cinema, Ma petite vie |on 20 mars, 2012 |Pas de commentaires »

D’un Journal au Baba…

Coucou Lecteur.

Je ne suis qu’un petit oiseau bleu, un peu perdu, un peu fou. EnrhuBé aussi (notez ce mot devenu onomatopée…je m’étonne moi-même). Mais je suis surtout un petit Piou bleu qui a la tête pleine de mots et qui aime les lire.

Alors ouais, d’abord, j’ose l’affirmer: comme des milliers de midinettes pré-pubères en manque de récits pseudo inventés bourrés d’hormones en fête, je lis des Fanfictions. Le site, c’est même Fanfiction.net

Sauf que j’ai mes classiques, moi. Je ne lis pas du grand n’importe quoi, écrit par des gamines adeptes de Twilight et enrobés de fanfreluches en sucre glace: non, moi je lis des auteurs que je considère comme talentueux. Des gens que j’aimerais bien faire figurer sous forme de livre dans ma biblio -mais à défaut, je les range les ma tête de Piou, entre deux graines de sésame et une plume oubliée sur le clavier.

Mon idéal, c’est Myschka, l’auteur de Cher Journal, chronique d’une dernière année. Un UA HPDM -une fiction sur Harry Potter en dehors de son contexte avec comme couple phare: Harry Potter et Draco Malefoy themselves (ouvrez pas si grands les yeux, si vous avez lu mes articles d’avant, vous savez quelles sont mes orientations et opinions). C’est LA fiction qui m’a bercée, qui m’a envoûtée et que je rêverais d’avoir écrite. A défaut, je l’ai lue, attendue, applaudie et encore maintenant, c’est LE chef d’oeuvre de ma vie de lectrice quasi anonyme.

Et puis j’ai lu, depuis ma cage suspendue à moitié entr’ouverte, Baba O’Riley. C’est au moins égal à la cheville droite de Cher Journal. Et rien que pour ça, j’reprends mon blog pour un article. Toi lecteur anonyme qui a eu le malheur de passer par ici, je t’ordonne d’y jeter un oeil !

Piou’xou ! :)

Publié dans:Lecture |on 23 juin, 2011 |Pas de commentaires »

Retour à nos origines …

Bonsoir, lecteur,

Le petit piou bleu que je suis est ravi ! Son bec claque dans toutes les directions, ses plumes frémissent de plaisir, il volette de part en part dans ma chambre universitaire. Miss Piou est heureuse. Miss Piou est émerveillée.

L’histoire de la joie de Piou remonte à il y a huit ans environ, lorsque Miss Piou a commencé à lire une série qui s’appelle Les Enfants de la Terre de Jean M Auel, prêtée par une Anastasia P[quelque chose]i (mémoire de piou -.-). Quatre tomes absolument divin, dévorés entre les tâches ménagères, bien tranquillement sur son lit de gamine de 11 ans, puis plus tard, relus dans la salle de bains, dans le bus, en cours,  bref. Une saga qui a été écorchée maintes fois par les griffes prépubères de Miss Piou. Et puis il y a eu deux tomes qu’elle a trouvés par hasard dans le CDI de son lycée.

L’histoire d’Ayla, jeune orpheline Cro-magnonne ayant perdu ses parents lors d’un séisme terrifiant à l’âge de cinq ans, qui a survécu tant bien que mal jusqu’à être secourue par un clan d’hommes et de femmes de Neanderthal. Qui l’élevèrent jusqu’à ses treize ans, mais dont elle fut chassée -elle qui était trop différente, bien que guérisseuse, bien que jeune mère obligée de se séparer de son enfant. Elle s’installa alors dans une jolie vallée, juste pour une halte, puis dix jours, deux semaines, un mois, une saison, an an, cinq ans. Elle apprit à se débrouiller complètement seule. Recueillit une jument, un lionceau. Sauva in extremis la vie d’un homme sans pourvoir sauver le frère de ce dernier. Tomba amoureuse de ce visiteur, Jondalar. Le suivit dans son voyage pour rentrer chez lui. Rencontra un peuple qui lui ressemblait un peu, les Mamutoï. Fut adoptée, faillit se marier, mais préféra Jondalar malgré son caractère merdique au doux et rieur Ranec qui l’avait séduite. Traversa un glacier, avec lui. Et finalement, après un terriblement long périple, rentra avec lui dans son peuple et sa famille, se maria et fut enfin acceptée complètement en tant que Ayla, de la Neuvième Caverne des Zelandoni, bien qu’ayant été Ayla, Fille du Foyer du Mammouth du Camp du Lion et plus anciennement, Ayla au Totem du Lion des Cavernes du Clan de l’Ours des Cavernes.

Et Maintenant… le dernier tome de la saga est sorti. Neuf ans après le 5.2 … NEUF ANS !

Ayla, mariée à Jondalar, a une fille, Jonayla (passons pour l’imagination). Elle se lance dans la formation nécessaire pour faire partie de la famille spirituelle qui guide « son » peuple: elle veut devenir doniate, une servante de Doni, la Déesse Mère (car après tout, elle était déjà guérisseuse, et a des capacités hors norme). Enfin! Ayla devient tout ce qu’elle aurait pu être.

Et Miss Piou écorche frénétiquement les pages, toute à sa joie de continuer à lire ces aventures palpitantes qu’elle a bien mérité de lire maintenant!

Piou ;-)
 

Publié dans:Lecture |on 29 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Deux films, un acteur …

Bonjour bonjour !

Me revoilà dans ma catégorie film pour m’intéresser à deux oeuvres cinématographiques que j’aivues récemment, mais surtout, à un acteur que j’admire par dessus tout.

Anthony Hopkins.

Ou devrais-je dire, avec respect, Sir Anthony Hopkins, chevalier de l’empire britannique !Il a joué dans 64 films jusqu’à présent depuis les années 60, avec certains rôles phares tels que celui du Dr Hannibal Lecter dans Le Silence des Agneau, Dracula dans le Dracula de Francis Ford Coppola, ainsi que des rôles importants dans Beowulf, Coeur Perdus en Atlantide, Dragon Rouge …
Ah ce charismatique vieil homme, un peu (ou beaucoup) dégarni, avec de splendides yeux bleus glace envoûtants… Hum !!! Mon acteur préféré, réellement.

Là, je vais parler des deux derniers films que j’ai vu à son sujet, enfin pas à son sujet, mais où il joue.

+ Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu +

Bon c’est un Woody Allen, alors faut s’accrocher pour aimer. Ou s’accrocher tout court. Alfie et Helena sont mariés depuis 40 ans, mais Alfie, en pleine crise de la soixantaine, se croit toujours jeune, beau et en forme, et divorce, laissant sur le carreau une fille mariée à un écrivain  en déchéance et une femme incapable de s’assumer. Tandis qu’il courtise une pseudo actrice (plutôt dans le prostitution mais soit) sa femme s’accroche désespérément à la voyance et à la télépathie pour trouver un sens à sa vie, sa fille tombe amoureuse de son patron, divorce de son mari et ce dernier courtise la fiancée d’un autre…Moui bon. Je l’ai vu, je ne le reverrai plus. J’aime pas vraiment le style désaxée libre de Woody Allen…

+ Le Rite +

Alors lui je l’ai vu hier, c’est tout beau tout frais dans ma tête, j’en ai encore plein les yeux! Une histoire de prêtre, d’exorcisme, de foi en le diable, mais le scénario un peu trop à l’américaine m’a assez refroidie (pas assez de questions, de doutes sur une spiritualité qui normalement est contradictoire, et puis même pas un conflit jésuites/Vatican alors que normalement, ces deux là ne coopèrent pas tant, n’est-ce pas? oui! je sais!). En revanche, comme toujours Anthony Hopkins est une vraie merveille, savoir s’il est possédé ou non,s’il manipule ou autre… Un vrai défi ! mais bon dans l’ensemble, le jeu des acteurs et les effets spéciaux sont bien, l’histoire et l’ambiance sont moyens !

Sur ce, je vous laisse !

Piou :)

Publié dans:Cinema |on 15 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Pop’ pop’ Poppy !

Hey hey, lecteur !

Bon ici, c’est mon coin lecture. Quand mes yeux de piou bleu ont besoin d’imaginaire, ils s’accrochent à des pages et Hop! Ca fait des chocap…t’as compris quoi ^^

Pour aujourd’hui, je vais simplement parler d’une auteur que j’aime bien; voire beaucoup.

Poppy Z. Brite.

Pour ce que j’en sais, c’est une femme (huhu), américaine, écrivain à ses heures. J’ai même lu dans les mini-biographies de chacun de ses livres en ma possession qu’elle a enchaîné les petits boulots en tous genre pour pouvoir vivre de son rêve, ceci allant de gardienne de rats de laboratoire à stripteaseuse… enfin bre,f le principal c’est qu’elle a d’abord écrit des nouvelles (qui sont maintenant un recueil) pour des magazines style science-fiction/thriller/horreur/fantastique puis des romans ! :)

De Poppy Z Brite, je n’ai pas lu grand chose.

1. Ames Perdues (mais ça sonne tellement mieux en anglais ! : Lost Souls)

C’est l’histoire de Nothing, un jeune punk complètement paumé, qui a le malheur – ou le bonheur?- de se trouver sur le chemin de trois vampires, dont le chef est le charismatique mais complètement fou Zillah. Sauf qu’il se voit embarqué dans le plus mauvais trip de sa vie, entre drogue, sexe (homo), alcool, sang … jusqu’à ce que deux jeunes gens le trouvent, et essayent de le sauver: il s’agit de Steve, un musicien un peu déphasé, et Ghost, un jeune homme apparemment presque autiste mais surtout, qui voit les auras et connaît la magie de la Louisiane.Une belle histoire bien que parfois morbide, écrite avec talent et vantant … en fait non, il n’y a pas vraiment de morale à la fin !

 

2. Corps Exquis  (hmmmm Exquisite Corpse)

C’est l’histoire de la rencontre fortuite ou pas, d’ailleurs, entre un psychopathe qui s’est évadé de prison et un maniaque meurtrier. Que du bonheur, ils sont faits pour s’entendre, faits pour s’aimer, entre mensonges, douleur, violence…à la recherche éperdue du plaisir dans son expression la plus primitive.  Tellement que tout ne peut que se finir en un bain de sang magnifique chargé de sexe et d’un sentiment d’amour-haine grisant.
Pas de morale non plus. mais moins d’alcool et de drogues cette fois !

 

3. Les contes de la Fée Verte

Alors c’est un recueil de nouvelles écrites par Poppy dans divers magazines. Je ne peux pas me décider à dire si ce sont des nouvelles à propos de la Chartreuse / de l’Absinthe ou écrite sous l’influence de ces boissons huhu !Mais autant vous dire qu’il y a certains personnages récurrents comme Steve et Ghost (-> Ames Perdues) et que c’est toujours écrit …. à la Poppy, vraiment. mêlant horreur, cynisme, fatalité et souvent, un destin très malheureux, une pointe de magie mais rien de fantaisiste. Bref un régal, mais pas pour s’endormir !

Il me reste donc à lire, entre autres… La Petite CUisine du DIable, Sang d’Encre, Alcool, Eros Vampire… Bientôt, peut-être!

Pour en savoir plus sur cette géniale auteur bien que terriblement flippante quand on lit ce qu’elle imagine: Son site !

Piou ! :)
 

Publié dans:Lecture |on 12 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Quelques films en avance-rapide

Coucou !

Alors je vais juste vous parler de quelques films que j’ai vu dernièrement.

Gnomeo et Juliette est un film d’animation assez drôle, qui remanie bien l’histoire de Romeo et Juliette du grand Shakespeare. Avec même des références, comme le jardin qui porte le nom du frère etc… Non vraiment, plutôt pas mal.
Je ne ris pas beaucoup mais certaines scènes sont pliantes. Trop violentes à mon goût pour des enfants mais on peut en rire facilement… !

The Karate Kid est assez bien dans son genre aussi. J’aime beaucoup le jeu d’acteur de Jaden Smith et Jackie Chan est une valeur sûre! Mais je trouve qu’à part les deux acteurs principaux, le film est plutôt pauvre en jeux d’acteurs et en rôles intéressants. Les chorégraphies des combats en revanche sont bien et ça relève un peu le niveau !

Publié dans:Cinema |on 7 mars, 2011 |Pas de commentaires »

De Madrid à Liège, me rejoi... |
lunafriday |
journal d'une folle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anti-femmes enceintes! La v...
| En quête d'Ailleurs
| UNE HISTOIRE